Intro : L’impression 3D, un nouveau hobby avec l’Anet A8 !

Salut à tous , allllllez encore une histoire ! (On introduit comme on peut 😉 ).

J’ai donc acheté mon imprimante 3D en novembre 2016. Ce n’était pas le début de l’impression 3D, loin de là, mais je pense que c’est le moment ou les imprimantes ont commencé à devenir vraiment abordables (Surtout sur les sites chinois). Donc après la présentation d’imprimantes de potes, et en suivant conseils, je cherchais une Prusa i3.

Prusa i3 ? quésako? 

Ce n’est pas une marque mais un modèle d’imprimante Open Source , créé en 2012 par « Josef Průša ».  Elle fait partie du projet  Reprap qui a grandement participé à l’expansion de l’impression 3D pour le grand public, via des modèles d’imprimantes et des logiciels libres pour ces imprimantes.

 

3d339b11be4c13df79d4437a233a2013
Prusa i3 rework 1.5 : Une référence.

Après différentes recherches, je suis donc parti sur une Prusa i3 , de type A8 de la marque Anet. Premièrement c’était (déjà à l’époque) un modèle reconnu avec une très grande communauté, et également parmi les moins chères des imprimantes.  Je l’ai donc acheté un peu moins de 200 euros en novembre 2016.  Elle coûte dorénavant début 2018, plutôt une centaine d’euro , parfois même un peu moins, c’est juste fou ! On se rapproche du prix d’une imprimante papier classique, alors qu’on imprime des objets !

Chinois-Fournisseur-Pas-Cher-3D-Imprimantes-Anet-A8-A6-A3S-De-Bureau-Reprap-Prusa-i3-DIY
Prusa I3  : Anet a8

Cette imprimante est vraiment cool ! Entièrement en acrylique , le cadre est rigide. Attention l’acrylique peut être cassant.. (J’ai fendu légèrement une pièce en déplaçant l’imprimante n’importe comment..) . Sinon le reste des pièces est en métal , et la qualité est très bien. Deux pièces sont imprimées en 3D, et elle font la liaison entre les axes verticaux et les axes horizontaux. (Imprimanteception : Une imprimante faite par une imprimante  😉 ) .

Elle a de nombreux avantages non négligeables. Elle peut tout d’abord imprimer en 220 x 220 x 240 mm, avec des épaisseurs de couche jusqu’à 0.1 mm. Le lit est chauffant (meilleure adhérence de la première couche), et l’Anet peut monter à des températures permettant l’impression d’ABS ( plastique de meilleure qualité que le « PLA » et permettant de meilleures finitions ).

Un autre avantage de cette imprimante est le packaging très propre. Toute les pièces sont rangés proprement dans du polystyrène avec des emplacements précis. Le kit contient même les outils (pinces , clefs , tournevis) et le matériel de base (carte SD , adaptateur USB). Au top !

img_0076.jpg
Voila la tête de la bestiole , lors de mes premières impressions.

Les améliorations de la bête !

Bon,  depuis maintenant un peu plus d’un an, j’ai quelque peu amélioré l’Anet. Ci dessus c’est la version stock, brut de décoffrage. Avec ma petite expérience, je vais vous donner les conseils pour imprimer sans prise de tête ! Ces améliorations sont peu coûteuse mais améliorent grandement le temps de mise en place d’une impression….

à suivre..

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s